Le projet Illumination 3.0 est un projet de recherche qui concerne les domaines de l’ingénierie des connaissances et des enluminures médiévales. Les enluminures forment graphe de connaissances. Ce graphe était utilisé par les élites au Moyen Age pour se représenter comme groupe social et représenter les grandes étapes de leur vie. Pour ce faire, des combinaisons d’éléments symboliques sont utilisées pour encoder des messages d’influence, plus ou moins implicites. Notre travail est d’identifier la signification de ces éléments au travers d’une approche de modélisation logique en utilisant des ontologies. L’idée à terme est d’identifier les raisonnements logiques et de les simuler à l’aide de mécanismes d’intelligence artificielle pour, d’une part, faciliter l’interprétation des enluminures et d’autres part fournir une formalisation logique de nouveaux services d’encodages et de transmission de l’information dans les futures évolutions des réseaux sociaux actuels.

Verrous applicatifs

1

Comment construire une taxonomie correcte de termes décrivant les contenus symboliques des enluminures médiévales ?

2

Comment améliorer la taxonomie par des liens implicites et en faire résulter une ontologie décidable, c’est-à-dire une ontologie considérée comme un système logique formel dans le contexte d’un monde fermé ?

3

Comment créer un système aidant les spécialistes du Moyen Âge à transmettre l’histoire médiévale sous la forme d’un « story telling » ?

4

Comment définir un nouveau type de mécanismes sur le respect de la vie privée améliorant les réseaux sociaux ?

APPROCHE METHODOLOGIQUE
BIDIRECTIONNELLE :

1. Positionnement scientifique :
les enluminures du duc de Bourgogne Philippe le Bon (15e s.)

Le projet exploratoire est délimité dans le contexte et l’espace de la cour du duc de Bourgogne Philippe le Bon. Le duc a régné de 1419 à 1467 sur une principauté s’étendant du sud de la Bourgogne jusqu’au nord de la Hollande actuelles (Mâcon-Amsterdam).
C’est un espace européen ouvert sur le monde. Son fort dynamisme politique, économique et culturel provient des activités, de la mobilité et des relations des différents réseaux sociaux (lignages familiaux, chevalerie, clergé, villes, ports, écoles, universités, artistes) actifs autour du duc de Bourgogne. Dans ce contexte et ce vaste espace européen, les enluminures sont un puissant outil de communication à l’intérieur des réseaux et entre les réseaux sous l’influence du duc (noblesse et lettrés). Elles servent à mettre en scène, à représenter le pouvoir politique du duc, et à symboliser la puissance ducale.

Pour ce faire, elles racontent la vie du duc et de sa famille en l’inscrivant dans une histoire mythique – celle de la Toison d’or par ex. – et de ses héros – Hercule, Alexandre le Grand – et en faisant entrer l’Orient merveilleux dans le 15e siècle bourguignon – par ex. le célèbre Banquet du Faisan (1454). A partir des enluminures représentant le duc et les événements de sa vie, il s’agira d’en caractériser les éléments symboliques représentés (collier de la Toison d’Or, blasons héraldiques par ex.), d’en réaliser la taxonomie, et d’identifier les contraintes spécifiques. C’est la partie du domaine de l’ingénierie des connaissances.

2. Méthodologie : l’ingénierie des connaissances

  • Construire une taxonomie et une technique par la collecte des mots-clés et les relier dans une hiérarchie de spécialisation / généralisation.
  • Identifier des contraintes logiques définies par une paire d’éléments symboliques non reliés dans une taxonomie. Cette étape rend possible la construction d’un graphe sémantique.
  • Utiliser la logique de description pour écrire toutes ces connaissances comme des règles logiques.
  • Les contraintes spécifiques sont adjointes pour rendre décidable le résultat.
  • Ces caractéristiques décidables nous permettent de construire des règles représentant des liens implicites.

Les 3 outils web :

Les outils web sont issus des logiques de conception des enluminures médiévales. Ils ont pour objectifs la conception d’une ontologie décidable visant à la construction de règles de déductions de connaissances implicites et à leur compréhension. Ils sont conçus comme une aide à la compréhension et à la critique des méthodologies et des interprétations des spécialistes du domaine. Ils s’adressent également au grand public curieux de comprendre les modes de conception des images et leurs différentes significations selon les époques et les contextes.

MATRICE MÉDIÉVALE

Cet outil web d’aide à l’indexation sémantique a pour principe de travailler sur l’image numérisée d’une enluminure. Il s’agit de choisir des éléments graphiques au moyen d’un outil de sélection (contours), dans le but de les indexer sémantiquement et de construire des relations sémantiques entre ces éléments, associées à des contraintes contextuelles (date, enlumineur, commanditaire, etc.).

En cliquant sur un carré vert, une bulle indique le type de relation sémantique entre les concepts. A gauche de la matrice, un graphe apparaît.

Dans le graphe, en cliquant sur un concept, le graphe complet de relation sémantique de ce concept apparaît sous la matrice avec les éléments liés dans la matrice.

RESTITUTION

Une recherche doctorale en cours (UBFC, ARTEHIS – Paris I Sorbonne, LAMOP) porte sur le don dans la communication politique et symbolique des ducs Valois de Bourgogne (15e siècle). Ce schéma conceptuel traduit « un objet don » structuré autour des personnes, des lieux, des dates et des sources documentaires (archives comptables ducales).

Associant la chronologie et la géographie, il permet d’effectuer des requêtes sur la valeur numéraire et les types de dons : animaux, joyaux et vaisselle, vêtements, équipement (pour les chevaux) et vins.

LIBRAIRIE D’ENLUMINURES

Cet outil web d’aide à l’indexation sémantique d’enluminure est à vocation pédagogique. Il permet de construire une taxonomie de description des images à partir d’un vocabulaire choisi et associé, contextualisé si possible par les mêmes lexiques de l’époque médiévale et des lieux de réalisation des enluminures. Il est accessible à tout chercheur et amateur curieux de comprendre les images et leurs modes d’expression graphique et symbolique.

Présentation de l’équipe
IA-Bourgogne-Bourbonnais

Ce que l’IA fait à l’histoire médiévale et ce que celle-ci fait à l’IA, telle est la raison d’être scientifique de l’équipe collaborant à la croisée de deux domaines de recherche : l’IA et la médiévistique (disciplines consacrées au Moyen Âge – histoire, histoire de l’art, littérature, musicologie).

Située à Dijon, cette jeune équipe est formée de doctorant(e)s, docteur(e)s, postdoctorants et soutenue par des chercheuses et chercheurs plus expérimentés en histoire et en sciences de l’ingénieur. Elle est spécialisée dans l’histoire médiévale des ducs et duchesses de Bourgogne et du Bourbonnais du XIIIe au XVe s. La documentation qu’elle étudie porte sur les archives, les images (enluminures, sceaux, objets d’arts), les textes littéraires et la musique de l’époque. Elle est associée à la recherche innovante en ingénierie et IA.

A l’interface du passé et du futur, son objectif est double :

  • Confronter les concepts, méthodes et connaissances de l’IA et de la médiévistique sur une société en constante évolution
  • Valoriser la recherche en histoire médiévale grâce à l’innovation scientifique et technologique en IA auprès de la communauté des chercheurs et du grand public.
Martine Clouzot

Martine Clouzot

Professeure

Spécialité :
Histoire médiévale
Histoire du Moyen Âge
Eluminures médiévales

Equipe :
Archéologie
Terre Histoire et Sociétés
(ARTEHIS -UMR CNRS 6298)
UBFC Dijon

Martine Clouzot est professeure en histoire du Moyen Âge à l’Université de Bourgogne-France Comté (Dijon). Dans le domaine de l’anthropologie historique, elle étudie les images de la musique dans les manuscrits enluminés du Moyen Âge (XIIIe-XVe s.). Parallèlement, en histoire sociale, à partir des textes et des archives, elle s’intéresse aux statuts des joueurs d’instruments dans la société médiévale, notamment à l’époque des ducs Valois de Bourgogne. Ses recherches sont tournées vers l’interdisciplinarité entre les sciences humaines et sociales et les sciences.

Thématiques de recherche
Publications / Fonctions / CV

Christophe Nicolle

Christophe Nicolle

Professeur

Spécialité :
Sciences de l’ingénieur
Intelligence artificielle

Equipe :
CIAD – Dijon

Les recherches de Christophe Nicolle portent sur l’ingénierie des connaissances et plus particulièrement sur le raisonnement causal. Il s’agit d’une branche de l’intelligence artificielle qui utilise des ontologies décidables pour représenter le savoir-faire humain. C’est la base pour créer une intelligence artificielle explicite. En outre, il utilise cette approche en la combinant avec l’IoT, les BigData et le Deep Leaning. Il a construit plusieurs Intelligences Artificielles Distribuées en agrégeant plusieurs types de raisonnement. Ces systèmes ont été développés en partenariat avec de nombreuses start-ups françaises (Active3D, Wittym, Ezakus, …).
Actuellement, avec son laboratoire, ils appliquent ces systèmes à plusieurs domaines : gestion du cycle de vie des connaissances dans le domaine de l’emballage, analyse légale dans le domaine de la cybercriminalité, smartbuilding et smartcity ou raisonnement distribué sur des réseaux de caméras intelligentes (elles voient mais racontent plutôt que de transmettre des vidéos), analyse prédictive du cycle de vie des vignobles. il travaille également sur un système qui prédit et anticipe les futurs possibles, mais c’est un secret !

DJIBRIL DIARRA

DJIBRIL DIARRA

Doctorant / Co-encadrement

Spécialité :
Sciences de l’ingénieur
Caractérisation sémantique
des enluminures médiévales

Equipe :
LE2i – Dijon
Bamako,
Université des Sciences sociales
& de gestion (Mali)

Baptiste Rameau

Baptiste Rameau

Doctorant / Co-encadrement

Spécialité :
Histoire médiévale
Histoire du Moyen Âge
Enluminures
Bourguignonnes (15e s.)
& Réseaux sociaux

Equipe :
Archéologie
Terre Histoire et Sociétés
(ARTEHIS -UMR CNRS 6298)
UBFC Dijon

Thématiques de recherche
Publications / Fonctions / CV

David bardey

David bardey

Doctorant

Spécialité :
Histoire médiévale

Equipe :
Archéologie
Terre Histoire et Sociétés
(ARTEHIS -UMR CNRS 6298)
UBFC Dijon

Doctorant en histoire médiévale et ATER à l’Université de Franche-Comté.

La thèse de David Bardey porte sur le gouvernement du duché de Bourgogne au temps des derniers ducs capétiens de Bourgogne (1272-1349).
Ses thématiques de recherche portent sur le duché de Bourgogne, les pratiques de l’écrit et la culture administrative.
Rudi Beaulant

Rudi Beaulant

Doctorant

Spécialité :
Histoire médiévale
Histoire du Moyen Âge

Justice et société à la fin du Moyen Âge

Equipe :
Archéologie
Terre Histoire et Sociétés
(ARTEHIS -UMR CNRS 6298)
UBFC Dijon

Les travaux de Rudi Beaulant portent sur la justice à la fin du Moyen Âge dans l’espace bourguignon. Après une thèse de doctorat sur les lettres de rémission et autres pratiques de la grâce des ducs et duchesses de Bourgogne aux XIVe-XVe siècles, il poursuit ses recherches sur les pratiques judiciaires en se focalisant notamment sur la justice échevinale de Dijon, mais aussi en élargissant le champ de ses investigations à l’ensemble du duché de Bourgogne et aux territoires voisins. Ces travaux impliquent de nouveaux questionnements sur les pratiques de grâce mais aussi sur les modalités de la répression des criminels, sur les acteurs de la justice et sur la spatialisation de celle-ci.

Zrinka STAHULJAK

Zrinka STAHULJAK

Professeure

Spécialité :
Littérature médiévale

Equipe :
Centre des études médiévales
et de la Renaissance
Université de Californie
à Los Angeles (UCLA)

Zrinka Stahuljak est Professeure de littérature médiévale en littérature comparée et française à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA). Depuis 2019, elle est la Directrice du Centre des Etudes médiévales et de la Renaissance.

Son approche de l’histoire médiévale est la suivante : « Un Moyen Âge pensé globalement comme un monde décloisonné, ne serait pas un monde de monuments et de documents – le patrimoine et le mémoriel -, qui de surcroît servirait à historiciser le présent comme différent et donc meilleur, mais un monde vivant et total en devenir permanent. Sa littérature serait pensée non pas comme le résultat des actions dans le monde, mais comme agentivité, la capacité d’agir dans le monde. Le Moyen Âge, parce qu’il appelle la pluri et la transdisciplinarité et qu’il ne peut qu’être pluriel de par sa nature, doit faire partie du monde et viser le monde qu’il est, en avant-garde de toutes les autres époques qui sont autrement disciplinaires par la vertu du développement des disciplines et des savoirs qui s’étendent jusqu’à aujourd’hui. »

Après L’Archéologie pornographique : médecine, Moyen Âge et histoire de France, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018 et Médiéval contemporain. Pour une littérature connectée, Paris, Macula, coll. Anamnèses. Médiéval/Contemporain, 2020, elle vient de publier Les Fixeurs au Moyen Âge. Histoire et littérature connectées, Paris, Le Seuil, coll. L’univers Historique, 2021.

Lise FUERTES

Lise FUERTES

Professeure

Spécialité :
Littérature médiévale

Equipe :
Laboratoire CPTC
(Centre Pluridisciplinaire Textes et Cultures)
UBFC Dijon

Lise Fuertes, docteure en littérature médiévale, a collaboré à une quinzaine de publications collectives. Elle poursuit actuellement des recherches sur la poétique du roman médiéval (bestiaire, personnages, motifs) et les Bestiaires. Elle est professeure dans l’enseignement secondaire et enseigne la littérature médiévale et l’histoire du livre ancien à l’Université de Bourgogne Franche-Comté.

Lucie JARDOT

Lucie JARDOT

Doctorante

Spécialité :
Histoire médiévale

Equipe :
Laboratoire de Médiévistique de Paris (LAMOP-UMRCNRS 8583-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Historienne et enseignante, Lucie Jardot est actuellement doctorante en histoire médiévale à Paris I Panthéon-Sorbonne. Elle réalise sa thèse sur « Le couple princier (XIVe-XVIe s.). Etudes comparées (Bourbonnais-Bourgogne) ». En 2018, elle a obtenu le Prix de l’Association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre – Mnémosyne pour son mémoire de Master 2 Sceller et gouverner. Pratiques et représentations du pouvoir des comtesses de Flandre et de Hainaut (XIIIe-XVe siècle) publié en 2020

CV

Maïwenn Jouquand

Maïwenn Jouquand

Doctorante

Spécialité :
Histoire médiévale
Histoire du Moyen Âge (XIVe-XVe siècles)
Histoire du duché de Bourgogne
Histoire des juifs :
La thèse porte sur les confiscations de biens dans le duché de Bourgogne aux XIVe et XVe siècles. 

Equipe :
Archéologie
Terre Histoire et Sociétés
(ARTEHIS -UMR CNRS 6298)
UBFC Dijon

Thématiques de recherche
Publications / Fonctions / CV

Albane LESOUPLE

Albane LESOUPLE

Doctorante

Spécialité :
Histoire médiévale

Equipe :
Archéologie
Terre Histoire et Sociétés
(ARTEHIS -UMR CNRS 6298)
UBFC Dijon

Albane Lesouple travaille sur la ville de Dijon, dans le cadre d’une thèse intitulée « Food from Somewhere? Urban Households, Access to Land and Alternative Food Entitlements in the Late Medieval City ». Elle a pour but de comprendre comment les habitants de la ville de Dijon, en France, avaient accès à la nourriture, via les champs au plus proche ou dans la ville ainsi que des jardins urbains, du XIVe au XVIe siècle. Toute cette période est marquée par son instabilité, que ce soit par les conditions climatiques, les guerres, ou encore l’économie. Les questions alimentaires sont donc centrales pour les dijonnais. La recherche s’appuie particulièrement sur les sources notariales, afin de savoir qui possédait les terres, d’identifier entre les mains de quelles familles ces terres étaient réunies.

Thématiques de recherche
Publications / Fonctions / CV

Emilie MARASZAK

Emilie MARASZAK

Maître de conférences

Spécialité :
Histoire médiévale
Histoire de l’art médiéval

Equipe :
Archéologie
Terre Histoire et Sociétés
(ARTEHIS -UMR CNRS 6298)
UBFC Dijon

Après une thèse consacrée aux manuscrits enluminés dans les Etats latins d’Orient au XIIIe siècle, trois thématiques se détachent dans mes recherches actuelles :

La première repose sur la culture levantine des XIIe et XIIIe siècles et sa perception auprès des voyageurs occidentaux du Moyen Age,

Deuxième thématique que j’entretiens, il s’agit du syncrétisme artistique et culturel. Il me permet d’aborder la rencontre de différentes cultures artistiques dans des zones carrefour (la Syrie-Palestine, la Sicile et le sud de la péninsule italienne, la péninsule ibérique).

Et enfin la place des femmes dans la société médiévale, et dans les États latins d’Orient en particulier, en consacrant mes dernières recherches à la reine Mélisende de Jérusalem.

Thématiques de recherche
Publications / Fonctions / CV

Olivier MATTEONI

Olivier MATTEONI

Professeur

Spécialité :
Histoire médiévale

Equipe :
Laboratoire de Médiévistique de Paris (LAMOP-UMRCNRS 8583-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Professeur d’histoire du Moyen Âge depuis 2009, Olivier Mattéoni est spécialiste d’histoire politique. Ses travaux portent sur l’histoire du royaume de France aux derniers siècles du Moyen Âge, plus précisément l’histoire de l’État, de la société politique et des rapports entre le roi et les princes, l’analyse des pouvoirs, l’étude de la loi, de l’office et des pratiques administratives. Dans ce dernier champ, il a été l’un des co-animateurs de l’enquête internationale sur les comptabilités médiévales (2009-2012), qui a donné lieu à plusieurs tables rondes et à un colloque publiés. Il s’intéresse également aux chancelleries princières aux XIVe et XVe siècles. Outre un travail d’édition en cours (corpus des actes de Louis de Bourbon individuellement et de Jean de Berry collectivement), sa réflexion concerne la circulation des modèles et les enjeux politiques et idéologiques des pratiques d’écriture en chancellerie.

Thématiques de recherche

Thomas ROY

Thomas ROY

Doctorant

Spécialité :
Histoire médiévale

Equipe :
Archéologie
Terre Histoire et Sociétés
(ARTEHIS -UMR CNRS 6298)
UBFC Dijon

Docteur en histoire médiévale suite à une thèse réalisée à l’Université de Bourgogne portant sur les rémunérations du travail à Dijon à la fin du Moyen Age. Thomas Roy est actuellement ingénieur de recherche au sein du Centre Tourangeau d’Histoire et d’étude des Sources dans le cadre du projet CorMéCoULi visant à la numérisation des comptabilités médiévales des villes d’Orléans, Amboise et Tours et à leur diffusion en ligne pour une interrogation de leur contenu via un moteur de recherche. Il s’intéresse aux ressorts de l’économie médiévale et aux technologies qui peuvent faire avancer son domaine de recherche.

Thématiques de recherche
Publications / Fonctions / CV

Mathilde SIMEANT

Mathilde SIMEANT

Responsable des fonds anciens à la bibliothèque municipale de Dijon

Spécialité :
Lettres classiques et Littérature

Equipe :
Bibliothèque municipale de Dijon,
Fonds patrimonial

Nos partenaires